République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de l’Education National
Institut National de Recherche en Education

Un environnement de travail collaboratif et de recherche scientifique adapté à la recherche

Fonds documentaire Braille

La catégorie des non-voyants est l’une des catégories auxquelles les Nations Unies ont accordé une grande attention, notamment dans le domaine de l’éducation. L’Assemblée générale des Nations Unies a désigné le (4) janvier de chaque année comme journée internationale dédiée à cette catégorie,conformément à la résolution n°161/73 de novembre 2018, coïncidant avec la date de naissance de Louis Braille (1809), inventeur de la langue du braille, dans le cadre de la promotion des droits de l’homme et des droits fondamentaux des libertés, car la langue écrite est une condition préalable à la pleine reconnaissance des droits humains des non-voyants et des malvoyants, tout comme d’autres catégories. Sa première célébration a eu lieu en 2019 dans le but d’encourager cette catégorie ou les personnes malvoyantes sont capables de lire et d’écrire, renforçant leur présence efficace et positive dans leur communauté.

En reconnaissance des efforts déployés par les Nations Unies pour réaliser le droit des non-voyants à l’éducation, il est nécessaire d’exploiter la technologie au service de cette catégorie, pour les aider à compter sur eux-mêmes, à renforcer leur capacité à communiquer, à se déplacer, et à maintenir leur sécurité.  Tels que les applications technologiques audio, les applications technologiques d’aide à la lecture et à l’écriture en braille, les applications utilisées pour agrandir les textes et les images ainsi que les applications technologiques basées sur le système informatique pour les personnes déterminées.

Dans le même contexte, l’Algérie, comme d’autres pays du monde, vise à mettre l’accent sur cette catégorie afin de surmonter les difficultés qui peuvent l’empêcher d’accéder à l’apprentissage, comme le reste des groupes de la société. Soulignant le principe de l’égalité des chances en matière d’éducation stipulé dans la loi directive sur l’éducation en Algérie. Cette journée scientifique s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale du Braille afin de confirmer l’intérêt de l’Institut National de Recherche en Education pour cette catégorie.

Conformément à l’engagement du Président de la République en faveur du soutien national aux personnes déterminées, qui comprend la promotion de l’éducation pour la catégorie des non-voyants, et dans le cadre du plan du ministère de l’Éducation nationale visant à réaliser le principe d’égalité et soutien pédagogique pour cette catégorie. Concrètement pour créer des manuels scolaires pour l’enseignement et l’apprentissage de cette catégorie important de la société, l’Institut national de recherche en éducation a mené plusieurs activités, sous la supervision de la directrice de l’Institut, Pr Radia Bernaoui en organisant une journée d’étude le 4 janvier 2023. , intitulé « Enseignement et enseignement du braille.pratiques et perspectives » , soulignant l’importance de l’enseignement et de l’apprentissage de cette catégorie pour  la société. La question du braille et la participation de certaines institutions étatiques, de la société civile, du secteur privé et des citoyens, ne fait que confirmer les efforts déployés par l’Algérie pour protéger les personnes déterminées. Leur donner plus de possibilités dans le cadre de leur engagement envers les dispositions des accords internationaux.

Compte tenu de ce qui précède, considérant que l’Institut National de Recherche en Education est un organisme national de premier plan en matière d’éducation et le seul centre de recherche en éducation en Algérie, sa politique de recherche vise à intensifier la recherche dans ce domaine, avec la présence d’organismes spécialisés. des chercheurs qui réalisent des études et des projets de recherche visant à trouver des voies et moyens d’éducation des non-voyants et à prêter attention à la technologie Braille en tant qu’outil, des opportunités éducatives décisives dans ce domaine, sans oublier l’inclusion officielle de l’espace des non-voyants dans l’un des espaces les plus importants de l’institut en attribuant une aile spéciale au fonds documentaire en braille au niveau de la médiathèque « Omar Yassef », en plus d’organiser des séminaires scientifiques nationaux, portes ouvertes, à la recherche des acteurs éducatifs et des spécialistes, accueillant des experts spécialisés pour discuter et aborder la question de l’éducation des non-voyants à l’occasion de la Journée Internationale de la langue braille, ces activités de recherche ont abouti à la conclusion de deux conventions, Une avec le Directeur de l’Office National des Publications Scolaires et la seconde avec le Directeur de l’Organisation Nationale des non-voyants Algériens dans le cadre du partenariat et de la coopération dans le même domaine.

L’objectif de la création du pavillon du braille à la médiathèque Omar Yassef :

 Promouvoir l’idée d’intégration des aveugles dans la société.

 Proposer des idées de recherche dans le domaine de l’amélioration de la vie des aveugles.

 Mécanismes visant à améliorer l’accès des personnes aveugles aux bibliothèques nationales et universitaires.

 Connaître l’histoire du développement de la technologie Braille.

 Connaissance des manuels scolaires algériens utilisés dans l’apprentissage et l’enseignement du groupe des aveugles.

 Enrichir la médiathèque avec divers ouvrages écrits en braille.