République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de l’Education National
Institut National de Recherche en Education

Un environnement de travail collaboratif et de recherche scientifique adapté à la recherche

L’innovation dès le plus jeune âge : Un levier pour améliorer l’éducation et investir dans le capital humain

Le 2 juin 2024, à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance célébrée chaque année le 1er juin, l’Institut National de Recherche en Éducation a organisé un événement scientifique. Une journée d’études était au programme, sous le thème « L’innovation dès le plus jeune âge: Un levier pour améliorer l’éducation et investir dans le capital humain ». Cette manifestation scientifique a réuni un groupe de chercheurs résidents de l’Institut.

Les objectifs de cette journée étaient axés sur la promotion d’un environnement éducatif innovant dès les premières années d’apprentissage, la mise en avant du rôle des programmes scolaires dans le développement de l’esprit d’innovation chez les enfants, et l’intégration d’une culture de la créativité dans les orientations pédagogiques comme moyen d’améliorer la qualité de l’enseignement.

Plusieurs thématiques principales ont été abordées, notamment: favoriser un environnement éducatif innovant dès le début de la scolarité, le rôle des programmes dans la stimulation de l’innovation à ces niveaux, l’intégration de l’innovation dans les orientations pédagogiques pour améliorer la qualité de l’enseignement, et les retours d’expériences pionnières dans la promotion de l’innovation dans le processus éducatif précoce.

Le programme de la journée a débuté par l’hymne national, suivi d’une allocution de bienvenue par la Directrice de l’Institut, la Professeure Radia Bernaoui. Une session scientifique unique a ensuite eu lieu, présidée par le Dr Hakim Bouamama, avec le Dr Djahid Boutaleb comme rapporteur. Quatre interventions scientifiques de valeur ont été présentées:

L’intervention du Dr Fadila Saadat a mis l’accent sur l’importance de la méthode Montessori pour développer l’esprit d’innovation chez les jeunes enfants. Elle a expliqué comment créer un environnement éducatif stimulant la créativité selon cette approche, via des activités axées sur l’apprentissage sensoriel et pratique, encourageant l’exploration et l’expérimentation. Elle a également précisé le rôle de l’enseignant comme facilitateur guidant l’autoapprentissage de l’enfant.

Le Dr Sabrina Kebal s’est intéressée aux stratégies de développement de l’innovation dans les programmes de l’éducation pré-élémentaire. Elle a listé des stratégies efficaces comme l’apprentissage par résolution de problèmes, l’apprentissage coopératif et les activités de pensée critique et créative. Elle a insisté sur l’importance d’intégrer ces stratégies dans les programmes de manière systématique.

Dans son intervention, le Dr Nariman Maamir a abordé les stratégies de promotion de l’innovation dans l’enseignement en général. Elle a passé en revue des approches modernes telles que l’apprentissage par projets, l’apprentissage par le jeu et l’utilisation des technologies numériques. Elle a également souligné le rôle d’un environnement scolaire stimulant la créativité et l’innovation.

Enfin, l’intervention du Dr Saïd Chibani était axée sur le système STEAM (Sciences, Technologie, Ingénierie, Arts et Mathématiques) comme approche pédagogique intégrée pour encourager l’innovation et l’esprit d’entreprise chez les jeunes apprenants. Il a expliqué comment concevoir des activités éducatives combinant ces différents domaines de manière interactive, développant ainsi les capacités de résolution de problèmes et de pensée créative chez les enfants.

Cette journée d’études a permis des échanges scientifiques approfondis et constructifs sur la thématique de la stimulation de l’innovation et de la créativité chez les enfants. À l’issue de l’événement, les chercheurs ont exprimé leurs remerciements et leur gratitude, tandis qu’un ensemble de recommandations importantes ont été formulées pour développer un environnement éducatif innovant dès les premières années d’apprentissage.